Press "Enter" to skip to content

Promenade Verte

Localisation: Bruxelles, Place Saint-Vincent, Av. Van Praet, Bld du Centenaire, Square Lorge
Auteurs de projet : Dessin et Construction
Maîtrise d’ouvrage : Bruxelles environnement

Photos: Yves Fonck


OBJET « Parcours paysager continu reliant entre eux des espaces verts ainsi que des zones de sports et de loisirs, des éléments variés d’intérêt architectural, social et commercial. »

OBJECTIF Son objectif est d’en faire « un lieu de détente et de loisirs destiné principalement aux piétons et aux cyclistes ». La Promenade Verte doit donc donner à voir et à apprécier, dans des conditions de confort et de sécurité, les composantes les plus attractives de l’environnement. La promenade verte joue le rôle de colonne vertébrale structurante de boucles de promenade connexes et favorise leur développement.

OPTION Dans cette optique, il est indispensable d’avoir une lisibilité évidente de « la » Promenade Verte. Son identification commence d’abord par le choix de son parcours, mais aussi par le type d’aménagement proposé en utilisant un langage spécifique à cette promenade : choix des matériaux, du mobilier, principe d’aménagement, etc.. Les interventions portent donc autant sur des études d’itinéraires ou d’aménagements urbains que des interventions ponctuelles de carrefours, traversées et partage de l’espace public entre les différents utilisateurs ou création de nouveaux parcours permettant de relier les lieux d’intérêts environnementaux ou paysagers.

INTERVENTIONS Les diverses études et projets réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de la Promenade Verte pour Bruxelles-environnement avec, entre autres, des interventions en site classé ou à l’opposé en milieu autoroutier, Projets qui abordent aussi la question des échelles et des interfaces entre réseaux extra-locaux et espaces publics du quotidien. Démarche : Inscrire un projet de mobilité dans une réflexion globale de projet urbain intégrant les aspects de mobilité attendus mais aussi de paysage, d’environnement, de cadre de vie et aussi d’image d’une politique de développement durable. Projets : Mise en œuvre d’un projet régional à inscrire dans les réalités territoriales communales : analyse des enjeux aux différentes échelles. Acteurs : Mise en place d’un réseau concerté de services et d’administrations régionales, communales et fédérales avec pour enjeu d’impliquer dans la réalisation du projet les différentes administrations et niveaux de pouvoirs dont les enjeux sont parfois antagonistes, mais en tout cas souvent considérés comme secondaires par rapport à leurs objectifs spécifiques.

RÔLE DE L’AUTEUR DE PROJET L’équipe pluridisciplinaire d’urbaniste, architecte, ingénieur, paysagiste et environnementaliste – a été associé à la mise en œuvre du projet global pour établir par sections : La validation du tracé à l’échelle locale en fonction des objectifs de mise en valeur du patrimoine social et environnemental, de confort et de sécurité des usagers, de protection et développement des potentiels environnementaux et paysagers des lieux traversés. L’établissement d’avant-projets d’aménagements des lieux identifiés comme structurant, à sécuriser ou à valoriser pouvant aller du marquage d’une traversée, à la stabilisation de berges, la création de chemins ou la réalisation d’ouvrages d’art. La validation de ces options auprès des autorités locales afin que celles-ci les inscrivent dans leurs programmes locaux de développement. Réalisation des projets d’aménagement identifiés comme d’intérêt régional. Les interventions récentes portent sur 4 sites du projet de mise en œuvre du tronçon Nord de la Promenade Verte Lot 1 : Place Saint-Vincent – Réserve naturelle du Moersake – Parc bon Pasteur à Evere L’intervention porte sur la restructuration de l’articulation de la Place Saint-Vincent avec les espaces verts voisins (plusieurs périmètres de classement). Autrefois bordées de clôtures grillagées et de conteneurs, le fond de place est aujourd’hui « construit » : une longue « pergola » constitue la quatrième façade de la place tout en laissant percevoir les espaces verts. Elle structure l’espace mais guide également le promeneur d’une espace vert à l’autre, propose un lieu de détente et de rendezvous tantôt tourné vers la place : façade urbaine, tantôt vers le parc Roi Baudouin, façade paysagère, tantôt vers le club de pétanque et la plaine de jeu, lieu de convivialité et de proximité. Montant du projet : 545.970€ HTVA Réception provisoire : 2012 Entrepreneur : Ets DSV + ALONCO Lot 2 Avenue Van Praet/A12 – traversée du Rond-Point du gros Tilleul – Pavillon Chinois à Laeken L’intervention porte sur la création d’une nouvelle liaison cyclo-piétonne pour offrir un parcours sécurisé dans un contexte de mobilité autoroutière et l’aménagement des traversées et abords du Pavillon Chinois pour permettre l’accessibilité des sites à partir des quartiers voisins. Une confrontation d’échelles et d’usages théoriquement incompatibles qui a mené à une modification de l’entrée de ville autour du Pavillon Chinois et du statut autoroutier. Montant du projet : 1.558.800€ HTVA Réception provisoire : 2014 Entrepreneur : Ets MELIN Lot 3 Chemin du tram – Boulevard du Centenaire à Laeken L’intervention porte sur la création d’un nouvel accès au parc de Laeken à l’articulation avec le parking du bld. du Centenaire, et au réaménagement du carrefour . L’enjeu est de créer un lieu de référence à l’échelle du piéton dans un paysage urbain d’échelle métropolitaine. Le projet restructure une partie du parking pour créer une interface entre la promenade qui mène au parc et le parking – point d’arrêt des autocars de touristes pour la photo de l’Atomium. La création d’un petit jardin accessible au promeneur comme lieu de rendez-vous, aux touristes comme lieu de pose ou aux clients de la friterie en fait un lieu des rencontres improbables …. La création d’un parvis urbain règle la cohabitation des piétons et cyclistes avec le trafic des trams. Intervention ciblée et relativement modeste qui retisse un lien entre de grands espaces verts patrimoniaux tant en termes paysagers à l’échelle du boulevard que fonctionnel et sensible à l’échelle du piéton. Montant du projet : 515.726€ HTVA Réception provisoire : 2013 Entrepreneur : Ets PPR + VIDEB Lot 4 Parc Roi Baudouin -Square Lorge – liaison gare de Jette à Jette L’intervention porte sur la reconfiguration de l’entrée du parc et son articulation avec le square Lorge et la gare de Jette, d’une part, l’école du Sacré-Cœur et le parc de la Jeunesse de l’autre. Parvis d’entrée du parc, le Square Lorge réinterprète la morphologie originale du château en recréant le portique d’entrée qui ouvre la perspective vers le parc et l’école. En transformant le carrefour en placette, le square devient maillon d’un nouveau lien entre le parc, le centre actif de Jette. La création d’un cheminement confortable pour tous et la valorisation du point de vue font que, d’entrées «de service », les accès par le square Lorge ou par I’av. du Sacré-Cœur deviennent de véritables interfaces entre l’urbain et le parc et des lieux polyvalent : de rencontre, de loisir, d’attente ou de passage. Par le tracé des lignes paysagères structurantes, le choix des matériaux et le traitement de la végétation, l’intervention s’appuie sur le contexte existant, le valorise et de ce fait, semble avoir toujours été là. Montant du projet : 583.413€ HTVA Réception provisoire : 2014 Entrepreneur : Ets KRINKELS

Coûts: 3.203.910 € 

Réalisation: 2012-2015

Retour vers la carte

 

Vous êtes hors-ligne